Peuples celtiques: histoire, origine, culture, politique

 

Il est très important de savoir que Peuple celtique étaient semblables en ce que leur existence, leur culture et leurs coutumes ont eu une grande influence sur l’histoire, faisant de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Les peuples celtiques étaient peu connus des civilisations car ils disposaient de très peu d’informations, étant donné qu’une plus grande importance était accordée aux Romains, aux Grecs et aux Scandinaves.

Peuple celtique C’est l’une des nombreuses civilisations qui ont coexisté il ya des milliers d’années. Leur culture n’est pas très bien connue. Seules quelques-unes ont été chargées d’en apprendre davantage sur elles. Elles ne fournissent généralement pas beaucoup d’informations à leur sujet dans les écoles et les institutions. Il convient de noter que la culture celtique est véritablement primordiale et attrayante. De par leurs croyances, leurs religions, leurs légendes et leurs coutumes, il est très intéressant de connaître différentes cultures, en particulier si elles sont nées il y a de nombreuses années alors que nous n’existions même pas.

Qui étaient les Celtes? Les Celtes étaient une civilisation de différents peuples vivant à l’âge du fer. Ils étaient dispersés dans toute l’Europe. Cela ne devait donc jamais être comparé à un empire ou à une grande communauté, ni à une politique forte comme celle de l’empire romain, chaque nation étant indépendante de l’autre. bien qu’il puisse conserver des caractéristiques similaires.

Leurs politique c’était très simple et élémentaire, étant donné qu’il s’agissait de villes et de tribus relativement petites, il n’y avait qu’un seul chef dans chaque commune, qui était un chef militaire et avait toute autorité pour diriger le peuple, bien qu’il y ait d’autres formes de gouvernement, telles que les militaires, ceux qu’organisaient les habitants les ont traités avec beaucoup de respect.

Ce qui caractérise le Peuple celtique en général, c’est sa langue, puisqu’elle est née sur la base d’une proto-langue , et de nombreux experts en langues anciennes disent qu’elle était la première langue, comme beaucoup d’autres qui se sont répandues dans la région indo-européenne. Il existe également différents types de langues celtiques, notamment le cornique, le breton, le gaélique écossais, le gallois, l’irlandais et le mannois. Bien que de nombreux historiens affirment qu’il existe d’autres langues qui ont disparu dans leur ensemble.

Peuple celtique ils étaient généralement très militants. Par conséquent, bien qu’ils aient des caractéristiques similaires en matière de culture et de croyances, il était courant que des querelles les opposent justifient la raison pour laquelle ils ne réunirent jamais les peuples et ne créèrent qu’une civilisation qui avait une seule figure centralisée.

Peuple celtique étaient situés dans ce que nous connaissons maintenant comme l’Irlande, le Pays de Galles, l’Écosse et une bonne partie de l’Angleterre où se trouvaient les Britanniques. C’est pourquoi de nombreuses langues mentionnées ci-dessus existent encore dans ces pays.

Parmi les peuples les plus en vue des civilisations celtiques, on trouve:

  • Tableau sur les indices de contenu

    Les celtibères

Selon la recherche et les théories, ils disent que Les celtes et Ibériques colonies unies et formées; Cependant, on ignore comment ces événements se sont déroulés (qu’ils aient été unis par un accord d’alliance ou qu’il s’agisse d’une conquête). Ils ont habité une partie de la péninsule ibérique, où se trouve actuellement Huelva, Séville. Douane Les celtibères ont été acceptés par les Ibères qui ont adopté leur méthode d’écriture.

En outre, un grand nombre de pièces de monnaie ont été utilisées dans ce village, qui ont été gravées du nom celtibère du lieu où elles ont été créées. Et aussi les plaques de bronze où le pacte d’accueil était reconnu en recevant une personne dans sa communauté.

Ils vivaient dans les territoires que nous connaissons maintenant, à l’instar de la France, de la Belgique et de certaines parties de la Suisse occidentale, ainsi que des Pays-Bas et de l’Allemagne. Ceux qui dépendaient économiquement des minéraux qui se trouvaient sur leurs terres où le fer était libéré. Ils étaient également reconnus comme des guerriers féroces, dotés de nombreuses armes d’excellente qualité et de grande qualité. Ils se battaient sans vêtements, seulement avec leur bouclier et leurs armes, ils étaient rebelles et courageux, ce qui intimidait d’autres villes, même Rome.

En outre, ils se distinguaient dans d’autres domaines, tels que la forge, l’artisanat, ils étaient donc très créatifs et avaient l’habitude de réaliser de nombreuses inventions encore connues.

C’était une alliance de tribus celtiques situées entre le Haut-Rhin, le lac Léman et les Alpes. Ainsi, pendant un certain temps, ils pourraient dominer l’ensemble du territoire mais, sous la pression des tribus germaniques, ils ont dû se déplacer au nord de la Garonne, où ils ont dû faire face à une confrontation avec les Romains, qu’ils ont perdue.

Après diverses querelles avec les Romains, près de Bibract, ils ont été attaqués par les Romains, qui ont tué la plus grande partie de la tribu et emmené les autres en esclavage. Peu de survivants sont retournés dans les anciennes terres d’Helvetia. Plus tard, ils ont uni leurs forces depuis Versington pour libérer la Gaule de Rome.

C’étaient des peuples autochtones situés sur l’île de Grande-Bretagne, certains prétendant être des descendants d’Ibériques. Ils disent qu’ils ne parlent pas le celtique ou l’indo-européen. Les tribus celtiques, mieux connues, s’appelaient dummons et durotrigs, sauf les dubons, les cornias, la glace, les auges.

Ils avaient la croissance courte, les cheveux bruns et foncés et la peau brune, étaient utilisés pour se teindre la peau et utilisaient des traces sur le visage et le corps, connus pour être des guerriers forts et féroces.

A cette époque, l’île de Grande-Bretagne était connue sous le nom de “Albion“En plus du fait que les Britanniques n’étaient pas les premiers à arriver sur cette île, étant donné qu’il y avait d’autres Celtes gaéliques qui étaient tout le contraire – grands, roux, blonds, peau blanche, nobles et musclés, avec un langage semblable à celui de primitif Latin, ils étaient bons en art et en travail du métal, mais pas des guerriers, mais plusieurs années plus tard, ils ont été envahis par les galas, appelés plus tard Britanniques.

Il convient de noter que ce sont les îles britanniques qui ont conservé la langue celtique, comme le gallois. Le breton est également parlé en Bretagne, qui était également une langue parlée par les Britanniques.

Peuple celtique

Peuple celtique en Espagne

Bien que les plus importants vestiges celtiques du continent soient préservés dans le nord de l’Europe, la vérité est que nous trouvons également les vestiges de cet ancien peuple de la péninsule ibérique. En fait, les peuples celtes d’Espagne sont restés des années après l’avènement de l’empire romain.

Savez-vous comment les Celtes vivaient en Espagne?

Afin de connaître les particularités des peuples celtiques, il est important de donner un bref aperçu des localités dans lesquelles ces populations se sont installées. Bien qu’ils aient également vécu au centre du plateau et au sud, nous vous proposons aujourd’hui des informations sur trois villages celtes du nord du pays:

Halicos: les Celtes en Galice

Quand on pense aux Celtes en Espagne, on pense immédiatement à la Galice, une des communautés autonomes qui compte le plus grand nombre de vestiges et la plus grande survie de la culture celtique. Les Halicos, les gens qui l’habitaient, laissaient non seulement des champs où l’on pouvait ouvrir des villes celtiques en Espagne, mais aussi une adhésion à la langue.

En fait, il y a encore des mots celtiques en galicien qui ont survécu à la romanisation du déjeuner. Quelques exemples intéressants sont les noms de certains arbres, tels que carballo (“chêne”) ou bideveiro (“bouleau”). Il existe également des vestiges de la langue celtique dans les noms des entités géographiques (par exemple, les rivières Minho, Sil ou Eume) et certains noms humains (Breogan ou Viriato – deux exemples bien connus).

Asturies

S’installant dans la région des Asturies et de Leon (Espagne), les Asturiens étaient des voisins des Galiciens et partageaient avec eux leur mode de vie. Ils ont survécu grâce à l’agriculture et à l’élevage, où les moutons ont prévalu.

Dans cette partie de la carte, on a trouvé des restes de bijoux qui nous rapprochent du goût esthétique de la population celtique du nord de l’Espagne. Les couples sont l’un des détails les plus distinctifs: des bracelets en métal avec une petite ouverture, dont les extrémités sont joliment décorées.

Cantabrique

En Cantabrie, dans les Asturies et dans les provinces septentrionales de Castille-et-León, vivent les Cantabres, un peuple qu’il faut surveiller attentivement si l’on veut savoir ce que les Celtes ont consacré.

Par exemple, la guerre était l’une des principales activités et ses conditions étaient difficiles pour les combattants. Elle était également étroitement liée à la chasse, bien qu’elle ne soit plus sa principale forme d’existence.

Ce ne sont que les trois peuples celtes d’Espagne. Arevakos et Vacceo sont d’autres exemples de communautés d’origine celtique qui ont habité notre pays par le passé. Connaître les secrets de l’archéologie est l’un des meilleurs moyens d’aborder ce mode de vie particulier.

Laisser un commentaire