Le film de 1958: Les vikings

Le film de 1958: Les vikings 1

introduction:

Un film qui a très certainement bercé beaucoup de fans des hommes du nord. Nous ne pouvions faire un blog et ne pas parler du mythique « les vikings » de Richard Fleischer sorti en 1958.

Bien que cette Saga soit inspiré du célèbre personnage Ragnar,ce film tire l’histoire d’un roman de Edison Marshall qui est de très loin différente des contes écris par Saxo Grammaticus dans la Gesta Danorum

Fiche technique

Distribution

résumé du film: les vikings

Pendant un raid viking mené par Ragnar,(Ernest Borgnine) Le roi de Northumbria est tué. Son cousin Aella prend alors la tête du royaume

La veuve du roi (Enid) quand à elle est violée par ragnar  pendant ce raid et de cet acte naîtra Erik(tony curtis).

Pour protéger l’enfant de son cousin par alliance, Enid envoie son fils en Italie, mais part un coup du sort, le bateau est intercepté par les vikings qui ne connaissent pas la parenté de l’enfant et en font un esclave.

Le garçon devenu grand, sa filiation est finalement découverte par Lord Egbert,(james Donald), un noble de Northumbria opposé au roi Alea, Celui-ci est alors accusé de trahison et il trouve refuge dans le village de Ragnar en Norvège.

Egbert reconnaît alors l’enfant devenu adulte grâce au pommeau de l’épée royale monté en amulette que porte Erik autour du coup. Ce bijou lui avait été donné part sa mère quand Erik était enfant, mais ne l’avait dit à personne.

Pendant une chasse au faucon, Einar(Kirk Douglas), fils légitime de Ragnar et héritier légitime monte en rage contre Erik qui lui à volé une proie et veut le corriger. Erik envoie alors son faucon attaquer Einar et lui arrache un oeil au passage.

Pour ce crime, Erik manque d’être exécuté sur place mais est sauvé in extremis par la Völva Kitala(prophétesse) qui prévient que Odin punira celui qui ose porter la main sur lui par une malédiction.

Afin de ne pas subir le courroux des dieux, Ragnar laisse Erik dans un bassin de marée pour qu’il s’y noie tout seul à la marée montante et ainsi contré la malédiction, mais après qu’Erik ait appelé le dieux Odin, le vent tourne et force l’eau à s’éloigner, ce qui le sauve.

Lord Egbert le revendique alors comme son esclave afin de protéger ses droits, avant qu’Einar, conscient du changement du vent, ne puisse revenir et l’achever. Egbert espère trouver l’occasion de profiter de la revendication inconnue d’Eric sur le royaume de Northumbrian.

L’inimitié entre Eric et Einar est exacerbée lorsqu’ils tombent tous deux amoureux de la princesse chrétienne Morgana (Janet Leigh), qui devait épouser le roi Aella mais est capturée lors d’un raid suggéré par Egbert, pour exiger une rançon et faire pression sur le monarque nord-umbrian afin de lui faire honte et le rendre impopulaire au niveau politique..

Lors d’un festin alcoolisé dans la « grande salle », Einar confesse ses sentiments envers Morgana à Ragnar, qui lui dit que les femmes ont souvent besoin d’être prises de force et accorde à son fils les droits sur la prisonnière.

.Einar commence à la violer mais défiant ses attentes et son espoir de résistance, elle n’en offre aucune, lui refusant son désir de la prendre par la force agressive.

Avant que les choses n’aillent plus loin, Erik attrape Einar par derrière et l’assomme, puis emmène Morgana sur un petit bateau qu’il avait construit pour Egbert.

Eric et Morgana s’enfuient en Angleterre, avec Sandpiper (ami d’Erik), Kitala et Bridget (Dandy Nichols), la bonne de Morgana.

Einar reprend conscience et donne l’alarme. Les fugitifs seront rapidement rattrapés.

Heureusement, un épais brouillard se lève et le long vaisseau de Ragnar heurte une roche et coule, tandis que le bateau d’Eric est guidé en toute sécurité par une boussole primitive, un morceau de magnétite en forme de poisson que Sandpiper a obtenu dans un pays lointain.

Einar, dans un autre drakkar, croit que Ragnar est mort et abandonne la poursuite à contrecœur. Ragnar, cependant, est sauvé par Eric et sera fait prisonnier par Aella.

Pendant leurs voyages, Eric et Morgana deviennent amants et elle accepte de demander la libération de sa promesse d’épouser Aella.

Arrivés en Northumbria, Aella ordonne que le chef viking soit ligoté et jeté dans une fosse remplie de loups affamés.

Afin d’offrir à Ragnar la mort d’un Viking (condition pour entrer dans le Valhalla), Eric, qui a l’obligation de le faire sauter dans la fosse, coupe les cordes du prisonnier et lui offre son épée.

A gorge déployée , Ragnar rit en sautant dans la fosse. Pour son « acte de trahison »,Aella ordonne que l’on coupe la main gauche d’Erik et qu’ont le jette dans un bateau pour qu’il dérive.

Erik réussit à retourner au village d’Einar et lui raconte alors comment est mort son père ainsi que la récompense qu’il a reçus pour lui avoir donné une épée et mourir en viking.

Après cette histoire et avec la promesse que Erik guidera les drakkars à travers les mers, Einar monte une armée pour envahir Northumbria et vengé son père.

Rangeant qhacun de leurs cotés leurs haine, Einar et Eric partent à la conquête du royaume.

Quand les drakkars arrivent sur les cotes et que les premiers vikings débarquent, l’alarme sonne et les paysans affolés se réfugient au château.

Les vikings alignés devant la forteresse armé et aguerrit attendent les ordres.

Quand le nom d’Odin est crié, les viking partent tous ensemble à l’assaut du château d’Aella.

Des vikings envoient des haches sur la porte du pont-levis afin de créé des prises qui serviront à Einar comme appui et ainsi atteindre le donjon qui abrite les commandes du pont-levis afin de l’abaisser.

Quand ceci est fait, les vikings submerge le château et grâce à leurs nombre, ils prennent le dessus face aux anglais.

Erik et Einar partent alors à la recherche de Morgane. En chemin Erik trouve Aella à l’endroit ou il à fait assassiné Ragnar et le pousse à son tour dans la fosse.

Einar retrouve Morgane dans la plus haute tour du château et lui fait part de son dessein de faire d’elle sa reine. Morgane refuse ses avances car elle aime Erik et lui raconte la vérité sur son lien fraternel avec ce dernier.

Einar traine alors Morgane à l’extérieur et les deux frères décident de s’affronter à l’épée afin de décider du sort de la belle.

Pendant le combat, l’épée d’Erik casse mais pendant qu’Einar se prépare à porter le coup de grâce, il perçoit dans le visage de Erik les traits de son défunt père et hésite.

Ce cour répit donne l’occasion à Erik de planté le bout de sa lame cassée dans le ventre de Einar.

Afin de pouvoir mourir dignement et entrer dans le Valhalla, Erik donne son épée à Einar.

Le film se termine par les funérailles de Einar qui est placé sur un drakkar qui sera ensuite enflammés par une nuée de flèches sur un fond de soleil couchant.

Que faut il penser de ce film ?

C’est une question que nous nous posons aujourd’hui, 60 ans après sa sortie et nos avis restent partagés.

Certains vous dirons qu’il faut ce remettre dans le contexte de l’époque de la sortie du film  et du peut d’informations disponibles sur le monde viking…

Oui 1958 était un autre temps ou le cinéma Hollywoodien sortait des péplums en série et ce film fut une bouffée d’air frais dans le monde cinématographique qui n’offrait plus que des Hercules et consort à un publique obligé de visionner 4h00 de pellicule de monstres en papier mâché toujours vaincu par le héros en toge blanche.

Ce film est remplit d’incohérence historiques ?

Alors oui, il y en a tellement que nous ne pouvons les listées toutes, et nous en oublierions certainement nous aussi, mais nous ne pensons pas qu’il faut se limiter à cela pour visionner ce film.

Le réalisateur ne c’est d’ailleurs jamais  venté d’avoir voulu respecter l’histoire de Ragnar.

Pour conclure:

Ce film est avant tout une épopée de héros qui partent à l’aventure pour sauver une princesse.

Le spectacle proposé offre un souffle épique qui pour l’époque changeait des offres habituels du cinéma.

La reconstitution est soignée même si parfois incohérente, mais nous mettrons cela sur le manque de connaissance sur le peuple viking.

Bien que les batailles soient très bien filmées, nous regrettons certains trucages, notamment les roches de pierres envoyée par les catapultes mais encore une fois, nous étions en 1958.

Un dernier regret serait le regard très dur que le réalisateur à eu sur le peuple viking.

Est-ce que nous vous conseillons de voir ce film ?

Oui bien entendu. il regorge de paysages variés spectaculaires, de scènes héroïques poignante et des moments forts comme la mort d’Einar suivie de son inhumation sur le bateau enflammé  navigant vers le soleil couchant.

Laisser un commentaire