D’où vient la mythologie de la sirène nordique ?

sirene mythe

Créature aquatique hybride c’est-à-dire mi-humain mi-poisson, la sirène a été pendant des siècles associée à la mer et à ses dangers. Cette créature est passée par différentes étapes avant de devenir de nos jours une créature romantique et inoffensive. L’évolution de sa perception est loin d’être la première et c’est ce qui traduit la longévité du mythe autour de cette créature.

La sirène scandinave

Contrairement à la mythologie grecque qui décrit la sirène comme étant une créature mi-femme mi-oiseau, la sirène est selon la mythologie scandinave un monstre marin énorme avec une queue de sirène gigantesque. Encore appelée Margygr, la sirène scandinave ou Sirenas est décrite comme une créature ayant les attributs de femme jusqu’au niveau de la taille et le reste de son corps est recouvert d’écailles avec une queue de poisson. Cette description de la sirène se rapproche le plus de la conception actuelle. Fait amusant, ces deux conceptions de la sirène se trouvent aujourd’hui dans la langue anglaise à travers les mots « mermaid » qui veut dire femme-poisson et « siren » qui veut dire femme-oiseau.

Selon la mythologie scandinave et nord-germanique, la sirène nordique symbolise l’anima qui est la partie féminine de la psyché masculine. Cette créature entretient selon la mythologie une nature trouble et double à la fois : Thanatos (morbide) et Eros (érotique). Il s’agit d’une séductrice. Pour certains, elle est une prostituée. Cependant de par sa conformation avec le bas de son corps en queue de poisson, elle est incapable d’assouvir le désir qu’elle provoque chez les humains.

De plus, il faut noter que selon la mythologie nordique, la sirène est présentée comme une créature marine qui suit les bateaux afin de leur porter malchance aux marins. Le but reste de les capturer, d’en faire des amants ou de les noyer contrairement à la sirène grecque qui hypnotise les marins grâce à ses chants mélodieux.

Le nom attribué à la sirène diffère d’un pays à un autre. Chez les Ecossais et Irlandais par exemple, la sirène est appelé Merrows, mais est surnommée Marie Morgane en Bretagne. En Hollande et Allemagne, on l’appelle Nixe, une créature aquatique des eaux douces qui attire les jeunes hommes dans l’eau. En Afrique, la sirène est appelée Mami Wata et Iemanja dans les Caraïbes et au Brésil. Par contre en Asie, la sirène porte différents noms. En Chine, on parle de Jingdi, en Indonésie on parle de Puteri duyung et Ningyo au Japon.

La sirène nordique vue de nos jours

La sirène scandinave est celle qui se rapproche le plus de la conception que nous avons de nos jours de la sirène, mi-femme mi-poisson. Cette créature au buste de femme avec une queue de poisson est devenue plus populaire depuis le témoignage rendu par l’un des plus grands navigateurs de tous les temps : Christophe Colombe. Ce dernier avait affirmé avoir vu en 1493 trois différentes sirènes non loin des côtes de Saint-Dominique. Pour ce dernier, ces créatures aquatiques n’étaient pas aussi belles comme on le décrit aujourd’hui.

Cependant, d’autres marins de navire américain affirment le contraire. Ces derniers déclarent avoir vu, près des îles Sandwich, vers 1850, une sirène d’une grande beauté qui n’avait rien à envier aux plus belles femmes. Quelle que soit la position qu’on adopte, il faut préciser que l’origine des sirènes nous vient des récits des navigateurs qui les confondaient avec d’autres créatures marines telles que les dugongs et les lamantins.

Si autrefois, elle était considérée comme étant une créature maléfique, la sirène est aujourd’hui une créature particulière et très admirée par les petites filles. Cette démystification est à mettre à l’actif de l’écrivain Hans Andersen qui l’a décrit dans son livre comme un être romantique en quête d’amour. 

Cet article est terminé, vous en savez maintenant plus sur le mythe de la sirène. Vous avez d’ailleurs surement déjà entendu parlé du Disney : “La Petite Sirène” ? Mais connaissez vous la véritable histoire de la petite sirène ?

Laisser un commentaire